Mise à jour de la tablette MPMAN MPQC974 vers Android Jelly Bean 4.2.2

Ce tutoriel vous permettra d’installer le nouveau firmware de votre tablette MPQC974.

  • Téléchargez l’archive MPQC974_CompletToolNoticeFR.zip
  • Extrayez là et ouvrez le dossier
  • Installez Pad Product Tool v1.04 en double cliquant sur le setup.exe se trouvant dans le dossier Pad Product Tool 1.04_01
  • Après l’installation allez dans démarrer /tous les programmes/ action tools/PAD Product Tool(Developer Edition) 1.04 et double cliquer sur PAD Product Tool(Developer Edition)

  • Sélectionnez le firmware à flasher pour cela cliquer sur les 2 flèches circulantes

  • Sélectionnez le firmware se trouvant dans le dossier MPQC974_ENG_4.2.2_opera.gooleplay_20131111

  • Choisissez REPLACE

  • Cliquez sur : IMAGE devant RECOVERY
    et sélectionnez : rec.img dans le dossier MPQC974_ENG_4.2.2_opera.gooleplay_20131111

  • Faites de même pour MISC sélectionnez MISC .IMG
  • Ensuite SYSTEM sélectionnez SYSTEM.IMG
  • Enfin plus bas avec VENDOR_APP PARTITION sélectionnez OUTPUT.IMG
  • Allumez la tablette et connecter la avec le cable usb et en principe le carré sombre du bas devient vert

  • Cliquez simplement sur ce carré pour commencer le flash et attendez la progression de 0 à 100%
    et en principe SUCCESSFUL apparaît si tout s’est bien passé

Un screenshot effectuer avec la tablette après le flashage :

Installation des applications et des jeux sur carte SD externe


Ce tutoriel vous permettra d’installer directement vos jeux Gameloft ou autres applications sur votre carte SD externe, ou bien encore de les y déplacer…

Sur certains appareils android l’une des partitions de la mémoire interne se nomme « sdcard ».
L’inconvénient quand on veut déplacer une application vers la vrai carte SD externe, et bien en fait on la change juste de partition, l’application reste sur la mémoire interne.

Quand on utilise des jeux volumineux, rapidement la mémoire est saturé. D’autant plus que les solutions à ce souci, sont parfois difficiles à mettre en œuvre et les applications du market souvent inutiles.

La solution est de créer un petit script, qui va monter le dossier de votre choix, en l’occurrence celui où se trouve les fichiers data.

Votre appareil devra être rooté.

  • Télécharger l’application GScript lite
  • Par défaut, les fichiers data des jeux Gameloft se mettent dans /mnt/sdcard/gameloft/
  • Copiez les dans un dossier sur votre carteSD, par exemple /mnt/sd-ext/jeux/gameloft/
  • Créer un script avec GScript lite, faites menu et choisissez « add script »

    #Gameloft
    mount -o bind /mnt/sdcard/sd-ext/jeux/gameloft/ /mnt/sdcard/gameloft/

  • Enregistrez votre script, pensez à cocher la case « Needs su »
  • Vous pouvez mettre un accès direct à votre script sur l’écran d’accueil. Dans « ajouter à l’écran d’accueil »  choisissez « raccourcis », puis sélectionnez GScript lite (pas dans applications). Le soft s’ouvre, sélectionnez votre script dans la liste. Il apparait sur le bureau.
  • Avant de jouer à votre jeu, exécutez le script, il fonctionnera jusqu’à extinction de la console.

Si vous devez faire cette manipulation pour plusieurs jeux, vous pouvez décider de créer plusieurs scripts, ou bien d’en faire un seul, en mettant tout bout-à-bout, à vous de voir.

Le dossier « gameloft » existe toujours sur la mémoire interne pour que ça marche, seulement il est vide, pensez-y lorsque vous ferez cette manipulation pour vos propres jeux.
N’oubliez pas d’exécuter le script la prochaine fois que vous installez un jeux Gameloft, ça vous évitera d’avoir à déplacer le dossier de celui-ci.

Mais certains jeux Gameloft ne s’installent pas dans « /mnt/sdcard/gameloft/ », par exemple Modern Combat 4 s’installe dans « /mnt/sdcard/Android/obb/ »

Là solution est de rajouter au script précédent la ligne :

#Modern Combat 4
mount -o bind /mnt/sdcard/sd-ext/jeux/ModernCombat4/ /mnt/sdcard/Android/obb/com.gameloft.Android.ANMP.GloftM4HM/

sources :
Underground Portables
Planete Galaxy

Finalisation du root

Ce tutoriel n’est applicable que si :

  • Vous avez déjà une connexion ADB qui fonctionne entre votre tablette et votre PC. Si ce n’est pas encore le cas, passage obligé par ce tuto d’installation d’ADB d’abord
  • Vous acceptez la part de risque inhérente à toute modification d’une tablette. Les chances de « briquer » votre tablette avec ceci sont faibles, mais pas nulles, surtout si on se trompe ! A faire en connaissance de cause, donc. Ma responsabilité est totalement dégagée en cas de problème sur votre tablette suite à l’application de ce tuto
  • Votre tablette est « pré-rootée », c’est à dire que la commande « adb shell » donne un shell root directement. C’est le cas de beaucoup de tablettes low-cost mais pas toutes (surtout plus récemment), et ce n’est en général pas le cas des tablettes de grande marque (Samsung, Asus, Toshiba etc.).
  • A la fin du tuto d’installation d’ADB cité ci-dessus, on vous a fait taper la commande :

adb shell id

Si la commande a répondu :

uid=0(root) gid=0(root)

C’est que la tablette est bien pré-rootée. Sinon, vous pouvez tout de même tenter de suivre ce tuto. Le script gère les tablettes qui nécessitent une commande adb root. Si cela échoue, le message suivant apparaîtra :

*** ERREUR : cette tablette N’EST PAS pre-rootee
*** Elle ne donne pas un shell root par ADB
*** Ce script est inutilisable

Dans ce cas il vous faudra trouver un moyen de rooter votre tablette, ce qui sort du cadre de ce tuto.

Téléchargez cette archive zip et extrayez-la complètement.

Cela va créer un sous-dossier nommé « Kit_Root » qui contient :

  • adb.exe
  • AdbWinApi.dll
  • AdbWinUsbApi.dll
  • su
  • Superuser.apk
  • busybox
  • runme.bat

Si vous ne trouvez pas tout ces fichiers, c’est que vous ne regardez pas au bon endroit que que vous n’avez pas fait l’extraction du zip correctement.

Depuis l’explorateur de fichiers de Windows, allez dans le dossier où vous avez vu les fichiers cités ci-dessus et double-cliquez sur le fichier runme.bat (si les extensions de fichiers sont cachées dans vos options des dossiers, vous ne verrez que « runme ».

Le script va s’exécuter dans une fenêtre cmd.exe. A la fin, il attendra que vous ayez appuyé sur une touche pour la fermer. Attendez que la tablette ait redémarré et que vous avez vérifié que le root est effectif, par exemple en installant l’application Root Checker Basic depuis Google Play. Si tout est OK, vous pouvez fermer la fenêtre.

Voici ce que doit donner une exécution « normale » dans le cas le plus simple.
Il peut y avoir des variations, mais toute erreur est signalée par un message qui commence par ***

=================================================================
======== KIT ROOT POUR TABLETTE PRE-ROOTEE – VERSION 1.1 ========
================ Lannig pour le forum FrAndroid =================
=================================================================

— VERIFICATION DE LA COHERENCE DU KIT
— VERIFICATION DE LA PRESENCE DE LA TABLETTE
* daemon not running. starting it now on port 5037 *
* daemon started successfully *

— VERIFICATION DU PRE-ROOTAGE DE LA TABLETTE
uid=0(root) gid=0(root)

— TEST DU MONTAGE DE /system EN LECTURE/ECRITURE
/dev/block/nandd /system ext4 rw,nodev,noatime,user_xattr,barrier=0,data=ordered 0 0
-rwsr-sr-x root root 311872 2013-11-30 22:25 su
-rwxr-xr-x root shell 5588 2012-09-19 12:41 surfaceflinger

— SAUVEGARDE DE /system/bin/su EXISTANT en /system/bin/su.0
lrwxrwxrwx root root 2014-01-01 17:38 su -> /system/bin/su
lrwxrwxrwx root root 2012-11-10 17:47 sum -> /system/xbin/busybox

— INSTALLATION DU NOUVEAU su
1499 KB/s (311872 bytes in 0.203s)

— INSTALLATION DE L’APPLI Superuser
2041 KB/s (2025538 bytes in 0.968s)

— INSTALLATION DE busybox
2276 KB/s (1165484 bytes in 0.500s)

— FIN DE L’OPERATION, LA TABLETTE VA REDEMARRER
— ATTENDEZ D’AVOIR VERIFIE QUE LE ROOT EST BIEN FAIT, SI TOUT EST OK
— APPUYEZ SUR UNE TOUCHE POUR FERMER CETTE FENETRE
Press any key to continue . . .

source : Forum frAndroid

Note : Pour ma part j’ai été obligé de créé le adb_usb.ini pour le Kit Root alors qu’avec le ADB.zip fournit dans le tutoriel Installation de ADB j’en ai pas eu besoin, les mystères de l’informatique…